NON aux JO 2024 à Paris

logo

Retrouvez-nous aussi sur Facebook : NonAuxJO2024AParis

Et une de plus !
Calgary refuse les Jeux olympiques d’hiver de 2026

Après la Norvège, après la Suisse avec Sion, l’Autriche avec Graz, le Japon avec Sapporo, la population de Calgary au Canada refuse les Jeux olympiques d’hiver. Le risques de dérapages financiers, de corruption et de saccage écologique sont trop élevés pour les citoyens et les citoyennes canadiens. Il faut dire que le Canada a souffert des Jeux de Montréal qui ont plombés les finances de la cité pendant 30 ans et laissé rouiller sur pieds de magnifiques éléphants blancs transformés en attractions pour touristes égarés.

À chaque fois qu’une population est consultée, elle refuse les Jeux olympiques. Maintenant qu’il est clair que les dérapages financiers auront lieu pour l’organisation des Jeux de Paris en 2024, maintenant qu’il apparaît à tous que le dossier de candidature n’était que de la propagande sur papier glacé, que les infrastructures de transports créées ne tiennent pas compte des besoins des populations mais des impératifs posés par le CIO, maintenant que la France s’est mise au garde-à-vous devant le CIO par une loi olympique scélérate, on comprend mieux pourquoi la Maire de Paris s’est obstinément refusé à organiser un référendum : elle avait simplement peur que ce projet délirant ne soit pas accepté.

Désormais, le CIO se tournera plus systématiquement encore vers les régimes policiers, la Chine, le Moyen-Orient, la Russie pour organiser les Jeux qui sont à chaque fois ceux de la gabegie, de la violence sociale, de la corruption et du bétonnage. À moins que le CIO ne recoure aux États-Unis où sans complexe s’organiseraient les Jeux de l’argent au bénéfice des entreprises sponsor. Et si Paris fait partie de la liste des villes qui veulent encore des Jeux, c’est bien que la Maire a refusé de consulter la population par crainte du résultat.

Ce manque de démocratie entache la candidature des JO 2024 à Paris. Plus que jamais, faisons de cette question une question politique pour les élections municipales à venir.

Association NON aux JO 2024 à Paris
Le site
Le livre
Facebook


nouvelle parution !
PARIS JO 2024, MIRACLE OU MIRAGE ?

LIVRE

Dédicaces
SAMEDI 17 NOVEMBRE 2018, À 17h
Maison des Métallos
94 rue Jean-Pierre Timbaud, Paris 11
M° Parmentier

Au grand dam de ses habitants, notamment les plus marginalisés,
Paris est sens dessus dessous depuis que les Jeux olympiques 2024 lui ont été attribués dans des circonstances des plus opaques.

À grands renforts de campagnes publicitaires et de chantiers dans les transports métropolitains, ce sont des Jeux « exemplaires » que l’on promet aux Parisiens.

Pourtant, si l’on se fie aux éditions précédentes, l’exemple donné par les JO a été, jusqu’à présent, celui de l’endettement à outrance et des « éléphants blancs » qui accablent encore les villes hôtes plusieurs décennies après avoir accueilli l’événement.

Est-ce le sort qui attend la capitale française à l’horizon 2024 ?

Telles sont les prévisions livrées dans “Paris JO 2024. miracle ou mirage ?, un ouvrage collectif coordonné par Frédéric Viale, à paraître aux éditions Libre & Solidaire le 27 septembre 2018.

Composé par un collectif d’auteurs maîtrisant les rouages de l’olympisme (économie du sport, droit, endettement, politique environnementale…), cet ouvrage fait toute la lumière sur les véritables coûts financiers, sociaux et environnementaux qu’entraînent les JO 2024.

Pilotés par une série de manœuvres antidémocratiques, ces Jeux seront, une fois de plus, placés sous le signe de l’argent et de l’opacité politique.

Car quand on parle de Jeux olympiques, il n’est pas seulement question de sport ni de records à battre. Il est question d’argent, de spéculation, de maquillage, il est question de conflits d’intérêts. Il est question de démocratie.

LE COLLECTIF
► Coordination : Frédéric Viale, docteur en droit et enseignant ;
► Jacques Boutault, membre d’EELV et maire du 2e arrondissement de Paris ;
► David Garcia, journaliste d’investigation indépendant et collaborateur du Monde diplomatique ;
► Cécile Gintrac, enseignante en géographie, membre du comité de vigilance des JOP 2024 à Saint-Denis ;
► Pierre Gottiniaux, membre du CADTM (Comité pour l’abolition des dettes illégitimes) ;
► Bernard Loup, militant écologiste, président du Collectif pour le Triangle de Gonesse ;
► Pierre Parlebas, professeur émérite en sciences sociales et responsable du laboratoire « techniques et enjeux du corps » à l’université Paris-Descartes ;
► Natsuko Sasaki, traductrice et interprète ;
► Marion Tillous, maîtresse de conférences en géographie à l’université Paris-8, membre du comité de vigilance des JOP 2024 à Saint-Denis ;
► Victor Trèkat.
Lancement : MARDI 9 OCTOBRE 2018 À 19h, Bar restaurant Le Lieu Dit, 6 rue Sorbier, 75020 PARIS, M° Ménilmontant, ou Bus 96, station Henri Chevreau

Cliquer ici pour commander le livre
Lien vers les Éditions Libre & Solidaire

Appel pour un référendum
sur la candidature de Paris aux JO de 2024

for the english version, please click below
Call for a referendum on Paris’s bid for the 2024 Olympic Games

Nous, citoyens et citoyennes, n’acceptons pas que la décision de candidature de Paris aux JO 2024 ait été prise sans nous. Les villes de Boston, Toronto, Hambourg, Rome et maintenant Budapest ont renoncé à leur candidature – Hambourg l’a fait par référendum.

Pas de « jeux » de l’Argent, du béton et des sponsors !

Tous les Jeux olympiques se sont révélés ruineux pour les villes candidates.

Les Jeux olympiques ne seront pas la fête du sport mais des sponsors : Le CIO opère une prise de contrôle totale lors des Jeux. Les villes et Etats sont mis sous tutelle pendant la durée des Jeux. Ainsi, à Londres en 2012, une loi d’exception a été votée pour organiser une extraterritorialité en faveur des grandes marques, sponsors du CIO (MacDonald’s, Visa, Coca-Cola…) qui bénéficient également d’une défiscalisation massive.

Les Jeux olympiques seront ceux du béton : Les JO détournent l’argent qui pourrait être utilisé pour des projets sociaux plus utiles (éducation, santé, transports…).
Les Jeux servent de caution pour l’accélération du Grand Paris, projet anti-démocratique et anti-écologique. Privatisation de l’espace public, détournement des budgets publics, opération de propagande en direction des enfants des écoles et jusqu’à l’Université, vecteurs d’une distraction de masse : la liste est longue des reproches à adresser aux JO.
La maire de Paris était contre les Jeux avant de devenir maire, depuis elle a changé d’avis. Cela est contraire à la plus simple honnêteté.

Exigeons la tenue d’un référendum !


PÉTITION
http://www.mesopinions.com/petition/politique/appel-referendum-candidature-paris-aux-jo/28276


FACEBOOK
https://www.facebook.com/NON-aux-JO-2024-à-Paris-Appel-à-référendum-1824053984534737/?fref=ts


TWITTER
@NonAuxJO2024AParis


0769401817


ALT



logo

Call for a referendum on Paris’s bid for the 2024 Olympic Games

Author : Collectif Non aux JO 2024 à Paris
Created the 2017/02/17

A letter to François Hollande, Anne Hidalgo, Valérie Pecresse, Presidents of Departmental Councils and Mayors of Olympics sites cities

We citizens, do not accept that Paris’ decision to be a candidate to the Olympic Games 2024 was taken without consulting us. The cities of Rome, Boston, Toronto, Hamburg and now Budapest have withdrawn their bids and Hamburg has done so by referendum.

We refuse outrageously expensive Olympics Games benefiting the sponsors and construction companies while the taxpayers will be footing the bill.

All the Olympic Games have proved to be ruinous for the candidate cities.

The Olympic Games will not be the celebration of sport but sponsors: The IOC takes full control of the Games. Cities and States are placed under guardianship/surveillance for the duration of the Games. In London in 2012, an extraterritoriality was exceptionally voted to favor the brands, sponsors of the IOC (McDonald’s, Visa, Coca-Cola …).

The Olympic Games will be those of concrete: The Olympic Games misappropriate the money that could be used for more useful projects.

The Games serve as a guarantee for the acceleration of The Greater Paris, an anti-democratic and anti-ecological project. Privatization of public space, embezzlement of public budgets, propaganda operations targeting school children, carriers of mass distraction: the list of what can be held against the Olympics is long.

The mayor of Paris was against the Games before becoming mayor, since she changed her mind. This is contrary to the simplest honesty.

Let’s call for a referendum!


PETITION
http://www.mesopinions.com/petition/politique/appel-referendum-candidature-paris-aux-jo/28276


FACEBOOK
https://www.facebook.com/NON-aux-JO-2024-à-Paris-Appel-à-référendum-1824053984534737/?fref=ts


TWITTER
@NonAuxJO2024AParis


0769401817


ALT